40 gradi all'ombra del lenzuolo
/ 40 gradi sotto il lenzuolo

«40 degrés à l'ombre du drap / 40 degrés sous le drap»




Sexycon / Sexe avec un sourire - France



Cuarenta grados a la sombra de una sábana / Juegos de amor y picardia - Espagne

Fiebre italiana - Mexique

40 vathmoi sti skia tou sentoniou / Gdythite... parakalo - Grèce

Kadinlarin dünyasi - Turquie

Sex with a Smile - USA / Philippines

Müssen Männer schön sein? - Allemagne

Sex met de glimlach - Belgique

Sex med et smil - Danemark

Sex med ett skratt / Sex med ett leende - Suède / Finlande

Ota sexi hymyillen / Seksiä hymyillen / Seksiä, Seksiä Hymyillen! Seksiä - Finlande

1976

Réalisé par: Sergio Martino

Avec:
Edwige Fenech
Tomás Milián
Salvatore Baccaro

Alberto Lionello
Giovanna Ralli
Nello Pazzafini

Barbara Bouchet
Enrico Montesano
Franco Diogene
Fiammetta Baralla

Dayle Haddon
Marty Feldman
Mimmo Crao (Craig)

Aldo Maccione
Sydne Rome
Angelo Pellegrino

Film à sketches en 5 parties sur le tempérament sexuel italien.

"La cavallona"
Emilia Chiapponi (Edwige Fenech), grande fantasmeuse, et objet de toutes les convoitises dans son quartier, notamment d'un client très sanguin du bar local (Salvatore Baccaro), entretient une relation érotique exclusivement téléphonique avec un correspondant naïf et timide, assez disgracieux (Tomás Milián, bel acteur cubain ici méconnaissable!). Un jour, elle décide de lui fixer un rendez-vous et, le moment venu, dans l'obscurité d'une meule de foin, avec force hennissements, elle connaît l'extase. Elle rappelle son correspondant pour lui faire part de sa satisfaction mais il s'avère qu'il y a méprise, car ce dernier ne veut que fantasmer et ce n'est pas lui qui s'est déplacé. Peu après, dans le bistrot qu'il fréquente, où se rassemblent les admirateurs de la belle, il découvre avec stupéfaction que c'est le client sanguin qui est allé au fameux rendez-vous à sa place!

"L'attimo fuggente"
Filippo (Alberto Lionello) et sa maîtresse Esmeralda (Giovanna Ralli) ont comme fantasme de jouer à la marquise et au chauffeur, de louer des voitures de luxe et d'aller faire des parties de campagne. Or, en fait assez pauvres, ils se ruinent pour cette fantaisie, qui en outre n'a plus l'air de fonctionner. De retour chez eux, dans leur mini, ils s'invectivent et voilà qu'une gifle de sa maîtresse ravive soudain l'ardeur sexuelle de Filippo.

"La guardia del corpo"
Marina (Dayle Haddon), une jeune femme fortunée, est contrainte par son père, en son absence, de supporter 24h / 24h la présence d'un très zélé et assez délirant garde du corps américain, Alex (Marty Feldman). Un soir, un amant de la fille, François (Mimmo Craig), sculpteur extravagant, assomme le garde qui rôde et, le croyant mort, dissimule son corps dans l'une de ses sculptures. Or ledit amant est en fait un kidnappeur qui entendait ravir, avec l'aide de complices, la jeune femme. Mais le garde du corps n'a pas dit son dernier mot et ressort vivant, tout plâtré, de sa sculpture, après quoi il va mettre en déroute la bande de malfaiteurs et retomber dans les grâces de la belle.

"I soldi in banca"
En l'absence de son mari, en voyage d'affaires, une femme (Barbara Bouchet) reçoit la visite d'un homme, Salvatore (Enrico Montesano), qui lui propose 20 millions de lires pour une nuit avec elle. D'abord outrée, elle finit par accepter, mais le manège va se reproduire trois fois, dont une dans l'aéroport où elle est allée accueillir son mari (Franco Diogene), de retour de New York. Or ledit visiteur généreux se trouve travailler pour le mari de la peu fidèle épouse, pour lequel il fait de la contrebande d'argent en Suisse! Il dit donc au mari qu'il a remis l'argent frauduleux à son épouse, laquelle ne peut révéler le stratagème du fourbe Salvatore qui l'a ainsi compromise!

"Un posto tranquillo"
Souhaitant sauver du suicide une voisine, Marcella Fosne (Sydne Rome), sur la corniche de son immeuble, un nouveau locataire, Adriano Serpetti (Aldo Maccione), en tombe amoureux et tente de coucher avec elle, mais c'est sans compter sur le chien de la belle, férocement jaloux, qui le contraint à se cacher puis à fuir. Il va se retrouver à son tour sur la corniche, et c'est sa belle voisine, affligée de sa fuite comme de son chien, qui, l'y découvrant, veut le sauver mais le fait tomber dans le vide. Sauvé par les pompiers, alertés par le voisinage, et harcelé par un prêtre halluciné (Angelo Pellegrino), il fuit à nouveau devant le chien qui l'a rattrapé!

Il s'agit d'une comédie piquante, très bien ficelée, et qui rappelle les grandes comédies américaines des années 1930.

La musique est de Maurizio et Guido De Angelis.


















































Extraits:
avec Edwige Fenech
video

avec Barbara Bouchet
video