La liceale

«La lycéenne»


À nous... les lycéennes - France

La colegiala - Espagne

A liceal - Portugal

I mathitria - Grèce

Bir içim su - Turquie

Undergraduate Girls - GB

The Teasers / The Sophomore Swingers - USA


Flotte Teens und heiße Jeans - Allemagne

Klassens frækkeste pige - Danemark

1975

Réalisé par: Michele Massimo Tarantini

Avec:
Gloria Guida
Ilona Staller
Gianfranco D'Angelo
Alvaro Vitali
Mario Carotenuto
Gisella Sofio
Enzo Cannavale
Rodolfo Bigotti
Giuseppe Pambieri
Angela Doria
Francesco Diogene
Ennio Colaianni

Loredana (Gloria Guida) est une lycéenne délurée et allumeuse qui n'aime rien tant que d'aguicher ses camarades, notamment un nouveau venu, le brun ténébreux Billy (Rodolfo Bigotti), qui tombe amoureux d'elle, comme ses professeurs, dont le professeur remplaçant (le titulaire ayant succombé à son voyeurisme) de littérature Guidi (Gianfranco D'Angelo), qu'elle essaie de faire passer pour un maniaque, qui se fait attaquer par la bande de Billy et qui se défend à la manière de Bruce Lee! Ses parents, aisés, vivent séparés, sa mère (Gisella Sofio) a un amant (Enzo Cannavale), qu'elle tente maladroitement de cacher à sa fille, tandis que son père (Mario Carotenuto) est un coureur de jupons. Elle perd sa virginité avec un homme plus âgé, un ingénieur (Giuseppe Pambieri) qui travaille avec son père, dont elle tombe amoureuse et avec qui elle veut vivre. Ce dernier part sans elle et elle retrouve le jeune Billy, ayant compris qu'elle devait cesser d'idéaliser le monde des adultes.
Alvaro Vitali joue le rôle de Petruccio, un camarade, peintre amateur, qui, désirant faire le portrait de Loredana, manque perdre connaissance quand celle-ci se dévêt! Il est à son tour convoité par une autre camarade (Angela Doria), qu'il retrouvera dans La professoressa di scienze naturali.
À noter, dans le rôle de Monica, l'amie saphique et dévergondée de Loredana, qui tente de la mener à se prostituer à l'homme qu'elle fréquente (Franco Diogene), une certaine Ilona Staller, qui n'était pas encore la célèbre Cicciolina!

Cette comédie douce-amère privilégie la trame sentimentale et l'érotisme (nombreuses scènes très lascives) à la comédie proprement dite (malgré les prestations toujours hilarantes de Vitali et D'Angelo) et livre une Gloria Guida fragile à la sensualité à fleur de peau.
(Précisons que ce qui devait être un film érotique fut orienté au cours du tournage en comédie par le réalisateur et, sous la pression de la production, à nouveau réorienté vers l'érotisme, d'où le caractère contrasté de l'entreprise.)

Le film a été tourné dans un cadre prestigieux, à Rome.

La musique est de Vittorio Pezzolla.






































Extrait:
video