La liceale al mare con l'amica di papà
/ La liceale al mare con tutta la classe

«La lycéenne à la mer avec l'amie de papa / La lycéenne à la mer avec toute la classe»


La nena "cañón" y Don Máximo "el ligón" - Espagne


João Broncas e a liceal - Portugal

Itan Bobos kai ton fonazan hazoharoumeno - Grèce

College Girl on Vacation - GB / USA

Flotte Teens - Runter mit den Jeans / Liebe unter 18 - Allemagne

Bu balik baska balik - Turquie

1980

Réalisé par: Marino Girolami

Avec:
Renzo Montagnani
Marisa Mell
Alvaro Vitali
Gianni Ciardo
Lucio Montanaro
Dino Cassio
Sabrina Siani

C'est la fin de l'année scolaire, la famille – la femme (Marisa Mell), le mari (Renzo Montagnani) et la fille (Sabrina Siani) – s'apprête à partir au bord de la mer. La femme, tyrannique et dominatrice (et c'est elle qui tient les cordons de la bourse), a en outre un fantasme précis: se faire tripoter par son mari dans des endroits publics (cinéma, bus).
Le mari, lui, a une maîtresse.
La fille, quant à elle, doit repasser ses examens en septembre, aussi ses parents décident de lui faire donner des cours privés pendant l'été. Mais sa mère exige que ce soit par une bonne sœur! Le mari a alors une idée de génie: faire passer sa maîtresse pour la nonne attendue (qui, bien sûr, finira par se présenter à la fin)!
Les gags s'enchaînent à un rythme soutenu (l'humour est souvent noir) et l'intrigue est compliquée par l'intervention de deux protagonistes farfelus (Alvaro Vitali et Giani Ciardo) qui suivent l'épouse depuis le début puis se mettent à kidnapper le père (dont l'épouse refuse de payer la rançon!) puis la mère, enlèvements ratés bien entendu.
S'ajoutent au lot des bidasses en exercice dans la région (avec notamment Lucio Montanaro), attirés par l'effeuillage de la fausse nonne.

La musique est d'Ubaldo Continiello et la chanson du générique, Una Strana Voglia (musique de Gianni Ciardo et paroles de Gino Capone), est interprétée par Alvaro Vitali.

Le film a été tourné à Incir De Paolis, dans la région de Rome, et à Martina Franca, en Apulie.









































Extrait: